La commune

Histoire

Après le désastre de Poitiers en 1356, pendant la guerre de cent ans, La Basse-Normandie est envahie par les anglais. Le Pont-de-Vaudry est occupé par un détachement navarrais. En 1363, Du Guesclin est obligé de mener l’assaut à la Herbellière et au fortin du Pont-de-Vaudry. Pendant les épidémies de peste, du XVIè au XVIIè siècle, les habitants de Vire se réfugient à Vaudry, dans les Monts de Blon, où est établi le cimetière des pestiférés.

En 1647, Suzanne Deslandes, pour préserver Vire de la peste, fait bâtir une chapelle dédiée à Saint-Roch dans les Monts de Vaudry. A la révolution, des Chouans voulant pénétrer par surprise dans la ville de Vire sont refoulés dans les Monts de Vaudry où ils trouvent asile chez l’habitant. Le curé de Vaudry ne prête pas serment à la Constitution Civile du clergé de 1789.

Au XIXè siècle, Vaudry est une commune prospère. La route royale Caen-Vire est restaurée et la route Condé-sur-Noireau-Vire est créée. La voie ferrée Paris-Granville, traversant le territoire de Vaudry, est inaugurée en 1867. Les écoles primaires de garçons et de filles sont bâties dès 1852. A la fin du second Empire, la principale manufacture de drap, qui occupait plus de deux cents ouvriers en 1850 à Blon, est fermée.

Durant la Première Guerre mondiale, 58 hommes tombent au champ d’honneur. 

Situation géographique

D’une superficie de 1188 hectares, Vaudry est située à l’est de Vire (3 km) et appartient à ce même canton. Au cœur du bocage virois la commune a préservé un caractère rural notamment au nord de la commune.

De par son cadre de vie de qualité et sa proximité avec Vire la commune est gagnée par l’urbanisation, plus particulièrement dans sa partie sud. Ainsi la population comptait 1285 habitants en 1975 et s’élève à 1553 en 2009. Cette évolution s’est accompagnée d’une augmentation du nombre de logement.

La forte proportion de résidences principales (plus de 90 %) reflète un caractère très résidentiel. Le développement du nombre de logements par rapport à la faible activité économique renforce également cette caractéristique.

Elle est traversée par plusieurs axes routiers très fréquentés. Cette bonne desserte représente un handicap urbain mais un atout majeur pour l’accès à Vire et son bassin d’emplois.

Vaudry bénéficie d’atouts non négligeables pour un développement mesuré : une situation géographique privilégiée, un cadre de vie agréable et un centre commercial.

Depuis le 1er janvier 2016, Vaudry est devenue une commune déléguée de la commune nouvelle Vire Normandie.

Démographie

Après une baisse de la population jusqu’en 1982 l’évolution est plus favorable sur les deux derniers recensements. Cette amélioration sensible est due à la création de lotissements dans les Monts et surtout dans le bourg.

En 1990 une majorité des habitants de la commune a plus de 40 ans, malgré les efforts réalisés par la municipalité pour attirer une population plus jeune. En 2010 la proportion reste à peu près la même.

Activité

L’essentiel de l’activité économique et commerciale est représentée par l’hypermarché E.Leclerc. Un artisan plombier, un commerce multiservices (alimentation bar-tabac) et un magasin de cycles composent le tissu professionnel de la commune.

L’activité agricole reste importante et est pratiquée sur une dizaine d’exploitations. Par suite de regroupements (GAEC ou autres) ces entreprises agricoles ont atteint des tailles qui les rendent viables et sont gérées essentiellement par de jeunes agriculteurs.

Un cabinet médical, une pharmacie et une infirmière sont installés depuis plusieurs années et bénéficient d’une clientèle importante provenant également de Vire.

La vie associative est riche et variée. La commune compte 10 associations qui sont présentées ici.

Equipements

La commune est dotée d’une école maternelle munie d’une garderie et d’une cantine, d’une salle des fêtes, d’un stade avec deux terrains de football et de deux courts de tennis.

Une chambre d’hôtes située dans le bourg (ancienne école restaurée par des particuliers), peut accueillir 4 personnes.

%d blogueurs aiment cette page :